bien-etre & santé par les huiles

les bienfaits et vertus des huiles essentielles

.

huile-essentielle-citron

Bienfaits de l’huile essentielle de citron

Vertus et utilisation de l’huile essentielle de citron Les bienfaits de l’huile essentielle de citron Conseils et recettes L’huile essentielle de citron est votre alliée dans de…
essential-oils-1433694_1280

Les huiles essentielles pour mincir

Quelles sont les huiles essentielles les plus utiles pour mincir Mincir avec les huiles essentielles Conseils et astuces L’essence de Citron, extraite de la peau du fruit,…

votre santé au naturel

L'essentiel de la nature pour maintenir une bonne santé

remèdes naturels

100% pure nature

Guide d'achat

produits du jour

guide des huiles essentielles

Bienvenue dans le monde magique des huiles essentielles ! Elles n’ont pas leur pareil pour créer une ambiance relaxante, rafraîchissante ou tonique, nous transporter tantôt en Provence tantôt en Orient ! Et surtout, elles ont une action très directe sur notre bien-être, nos humeurs, notre santé.

Les huiles essentielles sont issues des fleurs, des feuilles, des fruits, mais aussi parfois des écorces ou des racines de nombreuses plante.

Ne vous laissez pas induire en erreur par leur nom : il ne s’agit pas de corps gras, mais au contraire de substances volatiles, très concentrées en principes actifs.

Et c’est précisément ce qui les rend si intéressantes…
Grâce à cette caractéristique, leurs principes actifs peuvent être dispersés par évaporation directement dans l’atmosphère. Il suffit alors de les respirer pour en profiter !

Cette qualité leur donne également la possibilité de franchir la barrière cutanée, c’est-à-dire de pénétrer rapidement dans les capillaires sanguins et d’agir ensuite en profondeur dans tout l’organisme.

Leur grande particularité : non seulement elles pénètrent facilement dans la peau, mais elles se dirigent ensuite sélectivement vers les organes sur lesquels elles sont les plus actives.

De plus, une huile essentielle appliquée sur la peau, en friction, est aussitôt attirée vers l’organe affaibli ou la fonction perturbée.

Des propriétés… essentielles !

Très concentrées en principes actifs, la plupart des huiles essentielles sont antiseptiques, parfois même anti-virales. D’autres sont toniques, d’autres encore calmantes.

Elles doivent leurs différentes vertus à leur très riche composition : certaines huiles essentielles contiennent en effet jusqu’à 200 substances !

C’est la raison pour laquelle une seule et même essence a souvent différentes propriétés, et se révèle efficace pour soulager plusieurs symptômes.

Les nombreuses qualités des huiles essentielles les rendent fort utiles aussi bien pour agir sur nos humeurs, nos émotions, que pour équilibrer différentes fonctions de l’organisme.

Avec des effets rapides, et surtout… sans accoutumance !

Ainsi, l’huile essentielle de citron a une action tonique qui la rend utile pour combattre la fatigue générale et renforcer les défenses naturelles du corps. Elle est aussi appréciée pour traiter l’acné et les dartres. C’est en plus une excellente alliée pour lutter contre l’obésité…

L‘huile essentielle de romarin, grand stimulant général, calme le surmenage, qu’il soit physique ou intellectuel, aide la digestion, et soulage les douleurs musculaires.

Quant à celle de sarriette, qui est aussi un aphrodisiaque et un stimulant intellectuel, elle vient à bout des mycoses… même quand les remèdes habituels n’y arrivent pas !

Sans oublier la lavande, l’huile essentielle numéro un de tous les petits bobos : acné, brûlure, piqûre d’insecte, migraines, insomnies, nervosité… Calmante, antispasmodique et cicatrisante, elle fait oublier très vite de nombreux soucis !
Et ce ne sont là bien sûr que quelques exemples !

Comment en profiter ?

Découvrez , juste pour le plaisir, les bienfaits de certaines huiles essentielles !

La première, la plus simple, c’est par diffusion dans l’atmosphère. Un moyen agréable de tout à la fois neutraliser les odeurs, assainir votre lieu de vie ou de travail, mais aussi vous relaxer ou vous stimuler, créer l’ambiance que vous désirez…
Si vous n’avez pas de diffuseur spécialement prévu pour cet usage, il suffit de verser entre 4 et 6 gouttes de l’huile, ou des huiles essentielles choisies (deux ou trois au maximum), dans un petit récipient rempli d’eau placé au-dessus d’une bougie, ou alors directement dans une coupelle d’eau placée sur un radiateur.

– Besoin de vous détendre ? Composez avec la lavande, la mandarine, l’orange douce, le petit grain bigarade, l’ylang-ylang !
– Pour un mélange tonique, misez plutôt sur les huiles essentielles de citron, de romarin, de genévrier, ou de menthe poivrée : attention toutefois, cette dernière « glace » l’ambiance : parfait pour travailler, mais… déconseillée pour un tête-à-tête romantique !
– C’est l’été, et il s’agit d’éviter les moustiques ? À vous les huiles essentielles de citronnelle, de basilic, de géranium rosat
– Pour les mois en « r » ou les périodes de refroidissement, eucalyptus, ravensare, niaouli ou pin protègeront vos bronches tout en stimulant vos défenses naturelles.

Quel que soit le mélange choisi, contentez-vous de 15 minutes de diffusion par heure, sous risque de saturer l’air.

Une autre précaution s’impose : certaines huiles essentielles ne conviennent pas du tout pour cet usage. Celles de thym, de girofle ou de sarriette, par exemple, risqueraient d’irriter vos muqueuses respiratoires. Renseignez-vous donc avant de diffuser !

La friction, ou le massage est aussi un excellent moyen de profiter des bienfaits des huiles essentielles. Grâce à leur capacité à traverser facilement la barrière de la peau, elles agissent au niveau local, bien sûr, mais aussi plus profondément dans l’organisme, puisqu’elles sont transportées, par le biais de la circulation sanguine, directement vers l’organe à traiter.

À l’exception d’applications très locales, sur un bouton ou une piqûre par exemple, il est conseillé de toujours les diluer dans une huile végétale, d’amande douce, de germe de blé, d’avocat ou de jojoba par exemple.


La bonne quantité ? 50 gouttes d’huile essentielle dans 100 ml d’huile végétale !


Quelques suggestions pour préparer celle dont vous avez peut-être besoin :

– Les huiles essentielles de lavande, de basilic, d’orange douce ou de petit grain bigarade ont des propriétés calmantes, apaisantes, vraiment relaxantes : idéales après votre journée de travail !
Celles de citron, de cyprès ou de vétiver, sont les amies de la circulation et des jambes légères. Diluées, appliquez-les 2 à 3 fois par jour.
Courbatures, douleurs musculaires ou articulaires ? Préparez-vous une huile de massage avec de l’huile essentielle de citronnelle, de ravensare ou encore de genévrier !
– Pour stimuler la digestion, massez-vous le ventre après chaque repas avec une préparation qui contient de l’huile essentielle de romarin, de pamplemousse, de menthe poivrée ou d’origan.
Enrhumé(e), difficulté à respirer ? Frictionnez-vous le buste matin et soir avec une huile à base d’essence d’eucalyptus, de pin ou de niaouli !

Efficacité et plaisir

Autre moment privilégié pour apprécier ces merveilleuses petites huiles : l’heure du bain !

Aussi efficace que délicieux, un bain aux huiles essentielles permet de retirer beaucoup plus que le seul plaisir du moment ! C’est même l’une des meilleures manières de profiter très rapidement de leurs bienfaits.
Pourquoi ? Sous l’effet de l’eau et de la chaleur, les pores de la peau se dilatent : les principes actifs des différentes huiles pénètrent donc parfaitement dans l’organisme, où elles sont ensuite dirigées sélectivement, vers les organes qui en ont le plus besoin.
Sans parler, bien sûr, des vapeurs aussi bienfaisantes qu’odorantes qui se dégagent de tels bains !

Tonique, relaxant, embellissant… là encore, le choix des huiles dépendra des effets recherchés.

Vous trouverez dans le commerce de nombreux produits aux huiles essentielles, déjà prêts pour le bain. Très bien ! Assurez-vous cependant qu’ils contiennent 12 % d’huiles essentielles : ce n’est qu’à cette condition que vous profiterez vraiment des propriétés de ces précieuses substances !

Ou alors… préparez-les vous-même ! Une règle est valable dans tous les cas : elles ne se diluent pas dans l’eau, et ne doivent donc jamais être utilisées pures dans le bain, sous risque de provoquer des irritations ou des brûlures de la peau et des muqueuses.

Comment procéder ?

Pour un grand bain, mettez dans un bol, au choix:
– 2 à 3 cuillères à soupe de lait en poudre,

– 1 cuillère à soupe de savon liquide neutre, un jaune d’œuf ou encore un peu de base pour le bain, prévue spécialement pour cet usage (en pharmacie, drogueries et en magasins diététiques).

Il est possible aussi, pour les toutes grandes occasions, de diluer les huiles essentielles dans de la crème fraîche !
– Ajoutez quelques gouttes de chacune des huiles essentielles choisies : un total de 20 gouttes est un maximum pour un grand bain !
– Diluez avec un peu d’eau chaude, et placez le tout sous le robinet de la baignoire, en laissant le contenu du bol déborder pendant que vous faites couler votre bain, afin que les huiles s’y mélangent bien.

Ensuite, huiles essentielles d’orange et de lavande pour un bain relaxant, qui fait oublier les soucis et prépare bien au sommeil, verveine, citron et marjolaine pour lutter contre la cellulite, pamplemousse et mandarine pour donner une grande claque aux petites déprimes, tea tree pour déjouer les débuts de refroidissement ou romarin et ylang-ylang pour retrouver, messieurs, toute votre vigueur… à vous de jouer !

Les mêmes règles d’or sont valables que pour n’importe quel bain : prenez-le loin des repas, c’est-à-dire au moins une heure avant et 3 heures après, ne dépassez pas 20 minutes, et terminez toujours un bain chaud par une rapide douche fraîche des jambes, ou au moins des mollets !

Plus une, tout à fait spécifique : si vous avec utilisé une huile essentielle d’agrume (citron, orange, pamplemousse….), n’allez surtout pas au soleil après votre bain, sous risque de voir apparaître de vilaines taches brunes.

 
 

L’aromathérapie, médecine du futur ?

L’aromathérapie est sans doute la manière la plus puissante de traiter par les plantes.
Extrêmement efficaces en usage externe, les huiles essentielles le sont aussi par voie interne. Elles peuvent d’ailleurs être utilisées seules, ou conjointement à d’autres médecines. Mais là… attention !


Ces produits merveilleux, s’ils sont dotés de véritables propriétés thérapeutiques, n’en sont pas pour autant dénudés d’effets secondaires, et certains sont même toxiques. Très actifs, ils ne doivent donc jamais être utilisés à la légère.


Si les huiles essentielles offrent des possibilités remarquables face à de très nombreux troubles, seul un aromathérapeute confirmé et expérimenté est à même de vous conseiller et de vous guider dans leur utilisation par voie interne. Pas question donc de jouer aux apprentis sorciers !


Si vous souffrez d’un problème de santé, et que vous souhaitez bénéficier des bienfaits des huiles essentielles par voie interne… vous avez bien raison ! Adressez-vous alors impérativement à un bon, à un excellent professionnel !

L’aromathérapie, avec sa grande variété d’huiles essentielles et leur innombrables vertus, n’a pas encore révélé tous ses secrets.
En attendant, profitez déjà, en usage externe exclusivement, de tous ceux qu’elle a déjà dévoilé !


Selon les besoins du moment, les huiles essentielles savent se faire tonifiantes, rééquilibrantes, stimulantes, décontractantes, relaxantes, harmonisantes, réconfortantes ou même sécurisantes.

Elles ont immense pouvoir : celui d’agir à la fois sur vos émotions, votre bien-être et votre organisme, celui d’améliorer la qualité de vos journées, mais aussi de votre sommeil et de vos nuits.


En diffusion, en massages ou en magnifiques bains, elles sont là, à votre portée et n’attendent qu’une chose : que vous les découvriez et que vous en profitiez… histoire de vous faire la vie naturellement plus belle !

 

Vraiment précieuses !

La quantité d’huile obtenue pour 100 kilos de plantes varie considérablement d’une espèce, parfois d’une variété à l’autre.
100 kilos de la plante d’origine sont nécessaires pour obtenir 3 kilos d’huile essentielle de cyprès, 1 kilo de lavande, et 200 g seulement de camomille ou de thym.

La palme revient sans doute à la citronnelle, puisqu’il faut 7 000 kg de plantes fraîches pour produire 1 kilo d’huile essentielle seulement ! Le faible rendement de production explique le prix parfois élevé de certaines huiles essentielles.

Attention : il y a sur le marché des substituts moins coûteux, mais aussi moins efficaces, voire nocifs : lorsque vous achetez une huile essentielle, assurez-vous toujours qu’elle est 100 % pure !

 

Du bon usage des huiles essentielles

Jamais d’huile essentielle par voie interne sans un avis médical !
– Même en usage externe, n’utilisez que des huiles essentielles dont vous connaissez les propriétés, et les modes d’utilisation conseillés.
– De nombreuses huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes : prudence, donc !
– Les bébés et les enfants peuvent bénéficier, en usage externe toujours, de certaines huiles essentielles.

À des conditions et selon des posologies très précises. Là non plus, pas de fantaisie : renseignez-vous avant auprès d’une personne compétente !
– Rangez toujours vos huiles essentielles hors de portée des enfants !
– Si vous avez envie de faire entrer ces huiles magiques dans votre quotidien, documentez-vous : il y a de bons livres, de bons cours… et cela en vaut vraiment la peine !